inspiration écriture écrire

Quand un crapaud allume ta créativité pour écrire

Cher journal,

Aujourd’hui, c’était une journée sans.

Une journée sans inspiration pour écrire.

J’avais décidé de faire un post mais je n’avais aucune idée. Je ne savais pas comment commencer mon texte.

J’étais en mode tourniquet. En mode, je tournicote. Bref, je tournais en rond. Je procrastinais.

Il y a des jours comme ça où le démarrage est lent.

Je sais que ce n’est pas propre à mon statut d’entrepreneure car cela m’arrivait aussi quand j’étais salariée.

C’est vraiment une question d’inspiration, d’écriture et d’action.

Quand je n’ai pas d’inspiration pour écrire, je me lance des défis

Depuis quelques semaines, j’essaye une nouvelle méthode : me lancer des défis.

J’ai testé plusieurs options qui fonctionnent :
– Je demande à un proche de me donner un mot à caser dans ma publication. A moi de me débrouiller pour faire le lien ^^
– J’ouvre un livre au hasard et je prends le mot qui me saute aux yeux.
– Je m’inscris à un défi comme le #defibriques.

Aujourd’hui, j’ai reçu le mot “ crapaud”. Hummm. Pas évident, au premier abord.

Et, j’ai repensé à cette technique de productivité qui dit qu’il faut “avaler le crapaud” (eat that  frog ! dans la langue native de l’auteur).

De quoi je te parle ?

De commencer ta journée en faisant la tâche la plus importante et la plus désagréable. Une bonne manière de ne pas la reporter au lendemain et de se libérer de la charge mentale qui nous pèse quand on procrastine.

C’est aussi une bonne façon de se mettre en action tout en renforçant son image de soi. Car une fois la tâche accomplie, on sera fier d’avoir relevé le défi. Au lieu de culpabiliser car on a reporté une fois de plus.

inspiration écrire écriture page blanche
Se lancer pour ne pas rester devant la page blanche

Ecrire, écrire, écrire

Là, ça peut paraître complètement contre-intuitif.

Mais, je sais que ça marche à tous les coups pour moi quand c’est la panne d’inspiration. Le blocage devant la page blanche.

Ce que je fais pour conjurer le manque d’inspiration au moment d’écrire ?

J’attrape un fichier au pif. Une page de mon carnet. Une feuille volante.

Et…

J’écris au kilomètre. Je vide mon cerveau. Jusqu’à ce que la magie opère avec un bout d’inspiration. Un fil pertinent à tirer. Une mèche qui allume mon cerveau, me met des étoiles dans les yeux et des fourmis dans les doigts… tellement je sais où je veux aller ^^

Ce que j’apprends avec cette panne d’idées ?

C’est qu’il suffit d’un mini pas. D’une mini mise en action pour me donner de l’énergie à revendre et des kilomètres d’idées à partager ^^

Stéphanie, entrepreneure débutante

PS : Avec mon « crapaud », j’aurai pu te raconter des histoires de princesse et des contes fées. C’est pas trop le genre de la maison. D’ailleurs, j’ai pioché ce mot dans « Celle qui a dit fuck  » des sœurs Lesage. Ca rappellera des souvenirs à mes cop’s qui ont bien gentiment immortalisé l’instant devant les bureaux de mon ancienne direction 😉

PPS : Du coup, j’étais méga lancée et j’ai préparé toutes mes prochaines publications… pour la semaine jusqu’à ce soir minuit.

2 réflexions sur “Quand un crapaud allume ta créativité pour écrire”

  1. Merci ! C’est précieux de recevoir ce feedback. <3 D'ailleurs, as-tu des anecdotes marquantes que tu as envie de partager en tant que porteur de projet ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.