savoir dire non

Savoir dire un vrai “non” !

Non, non, non et non ! … Vas-y. Exprime le à voix haute et continue cette phrase avec ce qui te pèse en ce moment. Tu sens comme savoir dire non fait du bien ?

Et, si tu t’es même levé et que tu as tapé du pied comme les enfants, bravo !

Tu la sens l’énergie qui monte ?

Alors, maintenant, il s’agit de savoir aussi dire non aux clients quand ils abusent de ta gentillesse, à toi-même quand tu vois tes dérives (coucou, le tour sur les réseaux sociaux qui s’éternise au lieu de rédiger ton article de blog), à tes proches quand ils s’imaginent que tu es tout le temps disponible parce que tu travailles à la maison….

3 premiers pas pour apprendre

Oser dire non ne va pas se faire du jour au lendemain. Mais si tu es décidé à t’affirmer plus pour mieux laisser place à tes besoins personnels, tu vas trouver ta façon de faire. Et oui, savoir dire non s’apprend !

3 techniques pour commencer :
– demander un délai avant de donner ta réponse. Ce temps de réflexion va te permettre de trouver la formulation qui te convient et, surtout, d’analyser si vraiment tu as envie de dire « oui » ou « non ».
– proposer une solution alternative en mode « oui… mais…« .
– répéter en boucle ta réponse, avec le sourire, pour montrer que tu ne changeras pas d’avis.

Si tu veux explorer ce sujet plus en profondeur, je t’invite évidemment à aller voir du côté de la communication non violente (CNV) de Marshall B. Rosenberg.

Parce qu’en fait, dire non, c’est dire « oui » à ses propres besoins. C’est aussi dire « non » à la demande sans dire « non » à la personne.

Alors, c’est quand la dernière fois que tu as osé dire “non” ?

PS : Si tu veux en savoir plus sur la CNV, je te recommande “Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs)”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.