Malte, top 100 2020

Mon top 100 de l’année 2020

Dans l’ordre et le désordre. C’est une liste récapitulative des moments forts et quotidiens de cette année 2020. Encore une autre manière de faire son bilan annuel.

  1. Commencer l’année en famille à Malte. Sous le soleil. Face à la mer.
  2. Apprendre, me former, rester curieuse sur tous les sujets autour de l’entrepreneuriat, de la communication, du marketing, de l’écriture et de la créativité.
  3. Lire à voix haute “Devenir” de Michelle Obama avec mes filles.
  4. Avoir toujours plus de 20 onglets ouverts quand je travaille. Bonne ou mauvaise habitude ?
  5. Être sortie du brouillard et de l’immobilisme dans lequel j’étais en janvier dernier. Grâce à la prise de conscience de mes peurs. Merci le coaching !
  6. Détourner une chanson de Suzanne tellement elle m’entêtait.
  7. Réaliser des interviews pour mon premier projet autour de l’écriture de récits de vie. Et, avoir envie de recommencer mais sur d’autres thématiques. A suivre en 2021 !
  8. Redécouvrir la technique de la carte mentale.
  9. Ecrire, écrire, écrire. Sur tous les supports : newsletters, articles, posts, pages du matin…
  10. Commencer l’année avec une pseudo grippe et la finir tous masqués à se questionner comment profiter des fêtes en famille.
  11. Visionner les TED inspirants de Simon Sinek, Seth Godin, Elisabeth Gilbert, Graham Shaw…
  12. Transmettre mes connaissances en écriture / communication / marketing digital à mes clients. Tout en étant créative.
  13. Écouter beaucoup de musique. Notamment pour me concentrer et me donner un rythme dans l’écriture. Ma playslist 2020 contient évidemment Suzane, Grand Corps Malade et Gaëtan Roussel 😉
  14. Suivre mes statistiques et celles de mes clients pour constater ce qui fonctionne ou non et pouvoir ajuster les contenus.
  15. Lancer un atelier d’écriture en ligne alors même que toute la France se confine.
  16. Devenir enseignante, prof, baby-sitter, cuisinière, animatrice, etc, lors du premier confinement. STOP ! Je suis déjà femme, maman, amie et entrepreneure. C’est bien suffisant.
  17. Découvrir que j’ai besoin de silence pour me ressourcer et créer.
  18. Prendre plaisir à animer des webinaires, des Facebook live et rencontrer ma communauté.
  19. Expérimenter les visios en famille et, avec, les copines.
  20. Cuisiner avec les filles : des sushis, une mini pièce montée, des gâteaux divers et variés, des wraps, des pizzas…
  21. Visionner des tutos pour coudre des masques, ressortir la machine à coudre, chercher du tissu ET des élastiques, acheter des masques, laver les masques.
  22. Faire de superbes rencontres dans le milieu entrepreneurial et apprendre à m’entourer.
  23. Écouter des podcasts comme Le Gratin, Young wild and freelance, Lili et la vie – Lecture éclectique
  24. Investir dans un nouvel ordinateur. Tellement plus réactif et plus silencieux quand je suis en visio ! Qui se souvient du ventilo qui siiiiiiiifflait ?!
  25. Procrastiner, procrastiner… accepter qu’il me faut du temps. Je suis lente à émerger. Je le sais maintenant. 
confinement mars 2020, travailler avec les enfants à la maison
On fait comment pour travailler quand les enfants sont 100% à la maison ?
  1. Participer au premier Atelier des fous avec Killian, Alex et toute la bande de LiveMentor autour du « parcours du créateur ».
  2. Boire des litres et des litres d’eau chaude, café, thé, infusion…
  3. Redécouvrir le bullet journal et l’adapter à ma vie professionnelle. C’est aujourd’hui un appui indispensable dans mon quotidien. Mon 2ème cerveau.
  4. Entrebâiller, la claquer de peur puis ouvrir la porte à l’artiste qui est en moi. Sans prétention aucune. Sans attente particulière non plus. En mode “exploration”. 
  5. Lire des livres sur la créativité avec Julia Cameron, Elisabeth Gilbert, Anne-Marie Jobin et Stephen King.
  6. Quitter Mémoires de vies pour élargir le spectre de mes activités à mon métier historique : la communication.
  7. Créer mon 2ème site web et changer le nom de mes réseaux sociaux.
  8. Utiliser Facebook, Instagram, Canva, Gmail, GCalendar, mon bullet journal, GDrive, Trello tous les jours.
  9. Créer un workbook pour t’aider à réaliser le bilan de ta communication et un cahier d’exercices autour de 30 questions introspectives pour mieux rayonner sur les réseaux sociaux ou ailleurs.
  10. Observer la lune et la nuit étoilée. Essayer d’en faire de jolies photos sans succès.
  11. Participer à un stage pour rebrancher mon Feu sacré.
  12. Tomber dans les cartes. Après l’oracle “les cartes des anges”, “Mon oracle” de Margaux Motin et Lulumineuse, acquérir un tarot du rider-waite autour de la magie verte avec de superbes illustrations de Kiri leonard. Et, même prendre un cours particulier avec Emmanuelle Iger.
  13. Intervenir à des événements en ligne. Proposer un atelier sur l’écriture et la créativité lors du sommet virtuel des Transition’ailes. Animer un webinaire sur “comment réaliser des contenus percutants” pour un réseau d’entrepreneures. Participer au Festival Online au travers d’une table ronde sur « Moi sur les réseaux sociaux ? ».
  14. Apprendre à mieux me connaître. Toujours plus finement sous les couches de conformismes et les vieilles habitudes. 
  15. Avoir envie d’écrire un roman pour ado mais ne pas lui consacrer assez de temps pour que les premières lignes soient écrites.
  16. Élaborer des plans de communication pour mes clientes, les former aux outils pour les rendre autonomes.
  17. Avoir envie de voir la mer, d’entendre le bruit des vagues, d’être seule face à son immensité et m’en nourrir.
  18. Savourer un week-end en amoureux au Croisic.
  19. Investir dans du matériel pour la vidéo : un pied et un micro.
  20. Lire, lire, lire. De tout. Du polar. De la romance. Du développement personnel. Des livres sur l’entrepreneuriat. (liens, !)
  21. Partager des cafés et des restos avec mes clientes et amies tant que c’est possible. 
  22. Prendre quelques jours de vacances en août sans vraiment réussir à décrocher.
  23. Méditer tous les matins. Puis, comprendre que le dessin me fait le même effet. Alors, lui accorder plus de place. Avoir même besoin de cet instant dans ma journée pour être bien !
  24. Chanter dans mon bureau, chanter à tue-tête devant la télé pour tout lâcher et m’amuser avec mes filles.
  25. Aller au cinéma voir “Les filles du Docteur March” et “Tout simplement noir”.
Faire un détour pour observer le coucher du soleil au bord du lac.
  1. Tester la routine matinale et ne pas la garder car elle ne correspond pas à mon rythme naturel. Je suis définitivement “du soir”.
  2. Avoir tenté à plusieurs reprise de reprendre le sport. Sans succès. C’est toujours l’activité qui saute en premier quand mon agenda est tendu. 
  3. Savoir passer à l’action plus vite car je réfléchis moins une fois que l’idée est là. 
  4. Appartenir à un réseau et puis… finalement le quitter car trop à l’étroit pour explorer mon business.
  5. Tenter d’appréhender Pinterest pour le référencement de mon site. Finalement, ce sera pour plus tard.
  6. Aller marcher dans les environs. Profiter de notre campagne en ville avec les bords du Loiret.
  7. Prendre autant de plaisir à accompagner en groupe qu’en individuel.
  8. M’amuser à la conception et au montage vidéo pour une vidéo de présentation et ma vidéo anniversaire. A voir sur ma mini chaîne Youtube.
  9. Faire un détour en voiture pour réaliser de jolies photos de coucher de soleil sur le lac.
  10. Répondre au challenge de Shanty Biscuit et m’amuser à réaliser une vidéo pour mon anniversaire d’entrepreneuriat. 
  11. Inspirer. Expirer. Arrêter l’apnée.
  12. Me former à la méthodologie LiveMentor et devenir Mentor. Boucler la boucle après avoir été élève en 2019 ^^
  13. Accumuler les beaux carnets (7 en 8 mois) pour tout noter ! Les notes d’un rdv client, les notes lors d’une formation, des réflexions sur mon business, ce que j’ai à faire et dans quel délai…
  14. Ranger mon bureau et virer tout ce que je n’ai pas lu ou relu depuis 1 an. 
  15. Connaître les moments où l’inspiration vient.
  16. Rêver de voyages, voyages. De pasta, de soleil, d’entendre parler dans une autre langue, de découvrir un nouvel environnement…
  17. Improviser une fête déguisée (rien que nous 4) pour Halloween.
  18. Me lancer le défi du NaNoWriMo soit l’écriture de 50 000 mots en 30 jours. Objectif atteint ?
  19. Kiffer tellement le co-développement que j’ai multiplié les groupes et donc les rencontres inspirantes ^^
  20. Adopter 2 chatons supplémentaires. Bienvenue Rafale et Rebelle. Nous sommes désormais autant d’humains que d’animaux dans cette maison.
  21. Parler d’apéro avec les copines sans pouvoir fixer de date. Arghh !
  22. Tester Notion mais capituler face à la prise en main que ça nécessite. Je réessaierai plus tard.
  23. Fière d’observer ma seconde prendre sa place suite à son saut de classe en mars dernier.
  24. Savoir écouter une idée quand elle émerge et décider de lui donner sa chance ou non.
  25. Commander du “A emporter” aux restaurants à proximité.
artiste, journal créatif, nathalie maréchal lainé
Explorer mes émotions sur le papier. ©️ Nathalie Maréchal Lainé
  1. Comprendre qu’être “bonne élève” ne sert rien dans l’entrepreneuriat. Lâcher alors mon costume de super héros pour accepter d’être plus moi-même et de faire les choses imparfaitement à ma façon. Bref, relâcher la pression. Il paraît que c’est plus sympa de la boire 😉 
  2. Regarder des vidéos de concert à défaut de pouvoir y assister pour de vrai. Rêver d’en vivre un tous les 4.
  3. Etre en panne de collants. Ce n’est pas un rayon essentiel.
  4. Confirmer qu’il faut être clair sur les pré-requis avant une formation. Non, on ne se lance pas dans une formation WordPress quand on vient tout juste d’acheter un PC et qu’on ne sait pas naviguer sur internet.
  5. Constater que les pantalons de ma seconde deviennent trop courts. Vraiment trop courts.
  6. Imaginer qu’un jour je retournerai à Berlin en famille.
  7. Avoir lu tous les tomes de La Passe-Miroir de Christelle Dabos
  8. Prendre des rendez-vous avec des “inconnues” pour m’entraîner à parler de mes offres et mieux comprendre les besoins des entrepreneures.
  9. Créer une complicité avec ma grande autour du dessin et des activités artistiques.
  10. Confirmer que j’aime écrire court avec le défi du NaNoWriMo et l’écriture de haïkus.
  11. Me lancer le défi de dessiner pendant 30 jours d’affilée en y ajoutant à chaque fois un haïku.
  12. Lâcher enfin la rancœur face à mon passé et mes choix de vie précédents. Reconnaître pleinement qu’ils m’ont permis d’être qui je suis aujourd’hui. 
  13. M’équiper d’un deuxième écran pour gagner en confort de travail. Désolée les filles, vous ne ferez plus “semblant de jouer à l’ordinateur”.
  14. M’équiper en feutres, stylos, pastels aquarellables, colles… pour explorer le journal créatif d’Anne-Marie Jobin.
  15. Oublier mon attestation. Ah… non, c’est vrai. C’est le couvre-feu en ce moment.
  16. Vérifier mes haïkus sur Syllaber, les synonymes sur DES et chercher des rimes sur Rimessolides.
  17. Comprendre définitivement que je suis un papillon. Une créative avec pleiiiiiiin d’idées, l’envie constante de démarrer de nouvelles choses sans prendre de plaisir à les terminer et être dans les temps. Tantôt chrysalide, chenille quelconque ou papillon virevoltant, je suis en constante évolution. Le test est ici : https://bloomingcompanies.com/faire-le-test/
  18. Dessiner, peindre, colorier, coller, découper… juste pour le plaisir de “faire” sans forcément faire du beau. C’est la répétition de la pratique qui va me faire progresser. 
  19. Teinter mes vêtements trop petits pour ma grande et ressortir la machine à coudre.
  20. Pouvoir aller à l’église mais pas au musée ou au cinéma.
  21. Avoir envie d’un projet commun avec ma sœur @lilietlavie. En attendant de le concrétiser, s’entraider sur nos projets respectifs.
  22. Me faire offrir de l’aquarelle et tester ce nouveau médium.
  23. Me congeler et avoir très, très chaud dans mon bureau sous les toits.
  24. Utiliser pomodoro quand je peine à me concentrer ou que je cherche à ne pas me lancer dans une tâche.
  25. C’est trop tard pour être créatif… « C’est certain, parce qu’on l’est déjà. Les vivants sont tous créatifs. On s’empare juste de la faculté de l’exprimer. » E. Gilbert

Cette liste est inspirée d’Austin Kleon. Si tu cherches une autre façon de faire ton bilan annuel, je te propose 7 trames différentes. De la plus classique à la plus créative 😉

A toi dans les commentaires : tu mettrais quoi dans ton top 100 de l’année 2020 ?

douceur, journal créatif, nathalie maréchal lainé
Le mot de la fin pour 2020 ©️ Nathalie Maréchal Lainé

2 réflexions sur “Mon top 100 de l’année 2020”

  1. Hello hello, super et riche bilan. Bravo d’avoir osé le nombre 100 … sans doute, n’en fallait-il pas moins pour extraire de 2020 tous les trésors cachés. A bientôt.

  2. Hello Aurélie, Cela rejoint bien notre conversation sur les limites que nous avons toutes tendances à nous poser… nous-mêmes. J’espère que cela t’aura inspiré pour résilier ton propre bilan 2020^^ Si tu veux, il y aussi cet article qui propose d’autres méthodologies : Décembre, c’est le moment du bilan annuel A très bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *