message essentiel

Le message essentiel, vraiment essentiel (pour tout !)

Plus j’avance, plus je me rends compte que la technique de com’ du message essentiel me sert dans toutes les situations.

Que ce soit pour mes rendez-vous clients, pour mes posts sur les réseaux sociaux, pour construire mes offres… C’est assez magique car cette technique me sert de checklist pour vérifier que je n’ai rien oublié en toute situation.

Tu la connais sûrement d’ailleurs.

C’est une technique de rédaction journalistique à la base de toute communication. Elle sert à dire l’essentiel en une phrase. Et ça j’adore ! Moi qui ne sait pas broder et qui hait les phrases longues. Tu sais celles qui font carrément la longueur d’un paragraphe ? Autrement dit, les paragraphes que je saute quand les descriptions sont trop longues dans un roman.

Bref, cette technique, c’est celle du QQOQCP : Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Pourquoi. Autrement appelé les 5W parce que ça fait toujours plus classe de parler en anglicismes Who , what , why, where et when. Auxquels on ajoute le H de How.

D’ailleurs, si tu n’arrives pas à synthétiser ton message en une phrase, c’est qu’un truc n’est pas clair pour toi. Car tu cherches à le noyer dans des détails non nécessaires à ton interlocuteur.

Comment utiliser le message essentiel pour tes contenus

Ca ne veut pas pour autant dire qu’il ne faut pas rédiger ses contenus. Non, ça veut dire que si tu connais le message essentiel que tu veux faire passer, ce sera plus fluide à écrire. Et, si tu en plus tu as un calendrier éditorial, tu sauras encore mieux où tu vas.

Et tu sais quoi ?

Un message essentiel = un contenu.

Ca facilite la tâche pour celui qui rédige et celui qui lit !

Tu veux des exemples ?

👉 qui : ton client, le client de ton client, une entreprise, le martien, …

👉 quoi : agir, commander, rire, visiter, rencontrer, appeler…

👉 où : à Orléans, sur un réseau social, dans un café, sur la Lune, Place du Martroi…

👉 quand : hier, maintenant, à la préhistoire, au printemps, ce soir, à 11h11…

👉 comment : avec délicatesse, en appelant, en s’inscrivant, en appuyant sur un bouton, en s’empiffrant de chocolat…

👉 pourquoi : parce qu’il était affamé, parce qu’il a besoin d’aide, parce qu’il ne veut pas rester seul dans son bocal, parce qu’il fait soleil et qu’il a envie d’être en terrasse…

Si on mélange tous ces exemples, ça peut nous donner un message essentiel de ce style ↘️

A cet instant, le martien violet commande un cocktail en terrasse Place du Martroi en se faisant comprendre avec de grands gestes.
Le voyage lui a donné grand soif.

[dis-moi en commentaire si tu as la référence ^^]

Ahhhh ! Ca me donne envie de jouer avec mes ados aux cadavres exquis. Ca devient tellement drôle de jouer avec les mots ensemble ! Surtout que je les vois se creuser le cerveau pour avoir des idées originales. De vrais moments complicité à rire aux éclats.

Enfin, revenons à l’essentiel. Oui, oui, j’ose.

Tu peux vraiment transposer cette checklist à tout pour vérifier que tu vois bien la situation dans sa globalité : un projet, un devis, une publication, une proposition pour un client, un événement…

Alors, tu l’adoptes ?

Stéphanie, entrepreneure débutante

PS : Si tu sens que ce que tu veux est plus complexe, découpe-le en plusieurs messages essentiels et donc en plusieurs contenus.

PPS : Au fait, j e t’ai dit que cette technique était super efficace pour être lu ?

PPPS : Pour en savoir plus sur mes aventures d’entrepreneure débutante, rendez-vous dans mes chroniques.

2 réflexions sur “Le message essentiel, vraiment essentiel (pour tout !)”

  1. Normal, ce n’est cette référence là qu’il faut trouver c’est « le voyage lui a donné grand soif »^. Ca t’aide ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.