histoires croisées

Histoires croisées ou comment écrire des cadavres exquis avec les enfants

Les vacances sont là. J’avais prévu de te parler de généalogie et enfants. Et puis, un souvenir de complicité avec ma grand-mère a refait surface. Ensemble, nous jouions à créer des histoires croisées. Que de fous rires à lire nos créations loufoques autour de la table de salle à manger !

Tu as aussi envie de jouer aux cadavres exquis selon Madeleine ? Alors, je te partage les règles du jeu tout de suite !

Comment jouer aux histoires croisées ?

Pour se préparer, il faut des feuilles de papier, des stylos et… autant de joueurs que d’enfants curieux 😉

Le jeu se déroule de la façon suivante :
– Chacun prend une feuille de papier.
– Il écrit le nom d’un premier personnage (réel ou imaginaire) et plie sa feuille pour cacher son écriture.
– Il passe sa feuille à son voisin qui lui écrit le nom d’un deuxième héros.
– Le voisin plie sa feuille et la passe à son voisin. Etc.

Tu as compris ! Je ne vais pas te faire tout le déroulé du jeu.

Quelle histoire raconter ?

Avec les enfants, il est important qu’il y ait de l’action. Du dialogue. Du mouvement.

Voici donc la trame des questions :
– personnage n°1
– personnage n°2
– que sont-ils en train de faire ? (verbe d’action)
– où sont-ils ?
– à quel moment ?
– que dit le personnage n°1 à l’autre personnage ?
– que lui répond le personnage n°2 ?
– quelle est l’action finale ?

écrire des histoires
Ce jeu plaît à tous les âges ^^

Tu peux aussi personnaliser les questions avec les enfants. Les faire participer. L’idée peut être de raconter une histoire complète où chacun fait une phrase, de parler plus d’émotions, etc. A toi d’adapter l’idée à leur âge et leurs intérêts pour créer tes propres histoires croisées !

Ecrire des histoires croisées ou des cadavres exquis ?

A cette époque, je ne savais pas répondre à cette question.

J’étais comme Monsieur Jourdain et sa prose. Je créais des cadavres exquis sans le savoir. Ma grand-mère en avait détourné les règles pour capter notre intérêt et nous faire rigoler. C’est clair que le temps filait toujours comme l’éclair et, qu’avec ma sœur, nous en redemandions !

Pour rappel, le principe du cadavre exquis selon les Surréalistes est le suivant : chaque participant écrit à tour de rôle une partie d’une phrase, dans l’ordre sujet–verbe–complément, sans savoir ce que le précédent a écrit.

Pour les plus jeunes, tu peux dessiner au lieu d’écrire. Avec 2 options : soit tu caches le dessin au fur et à mesure, soit vous complétez chacun votre tour un dessin commun.

A toi en commentaires, tenté par cette expérience à partager ?

Tu cherches une autre idée pour jouer avec les mots et les plus jeunes, essaye le 140 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *