comment faire un abécédaire

Comment faire un abécédaire ?

Comment faire un abécédaire avec tes mots clés pour mieux te présenter ou jouer avec les mots.

Tu te sens parfois bloqué alors que tu dois écrire un texte ? Dans ce cas, l’abécédaire est un bon moyen de contourner cette situation. Ce format va t’apporter de la légèreté et du jeu dans l’écriture. Il va te prouver que tu as des ressources et de l’imagination.

Prêt ?

Je te propose de construire ton abécédaire en répondant à 4 questions.

Quel est ton message à travers cet abécédaire ?

La première question que tu ne vas pas te poser mais qui va s’imposer est évidemment « Qu’est-ce que je veux dire ? « . Alors, commence par vider ton cerveau, évacue tout. Jette tes idées en vrac sur le papier et mets-les de côté. Ainsi, tu ne seras plus pollué par les idées qui fusent et tu pourras réfléchir sereinement à ton texte.

Parce que la vraie question est : « A quoi ce texte va-t-il servir ? Quelle est son utilité ? Pourquoi je veux faire cet abécédaire ?  » Il ne prendra pas tout à fait le même chemin s’il est destiné à te décrire dans un cadre personnel que s’il présente ton activité pour de futurs clients ou s’il s’agit d’un jeu d’écriture personnel.

Ton objectif induit de définir une cible et de prendre en compte son contexte. « Qui sera ton lecteur et quel message devra-t-il retenir ? »

Tu as la réponse ? Le cadre de ta création est désormais posé. Enfin… presque.

Sur quel support vas-tu communiquer ?

L’abécédaire est un bon exercice pour commencer à appréhender l’écriture. Il sollicite notre côté joueur, notre imagination et n’a que très peu de limites (si ce n’est celles que t’imposent ton objectif).

Le choix du support est bien évidemment aussi lié à ton objectif. Il rajoute également une contrainte à prendre en compte pour la forme finale de ton abécédaire.

Tu ne feras évidemment pas les mêmes choix si ton rendu final est publié sur un format papier A4, Instagram ou ton site web.

Pour ma part, j’ai choisi ce format pour me présenter. Je n’avais donc aucune contrainte de longueur de texte. Il fallait juste que je sois vigilante au choix de mon mot clé pour le référencement.

Comment faire un abécédaire

Quelle est ta thématique ?

Les thèmes peuvent être très variés. Ce format permet d’aborder des projets personnels comme des sujets plus professionnels. La preuve avec ces quelques exemples :

  • 26 villes que je rêve de visiter en Europe (Amsterdam, Barcelone, Copenhague, Dublin…)
  • ma famille en 26 lettres (Amour, Balade, Câlin, Dîner…)
  • 26 expériences professionnelles (Animatrice, Babysitter, Charcutière, Dessinatrice…)
  • notre histoire en 26 lettres (André, Bernard, Creuse, Dupont…)
  • 26 façons de parler de mon métier (Avancer, Briller, Chouchouter, Dire…)

Dans le cadre d’un atelier d’écriture personnel ou collectif, on peut rajouter des contraintes au-delà du thème (choisi ou non) comme se restreindre à certaines voyelles.

Par exemple, avec des E :

  • Artère,
  • Bébé,
  • Chèvre,
  • Décès,
  • Ephémère,
  • Fenêtre….

Pense aussi à adapter ton niveau de langage à ta thématique et à ta cible.

Quels outils utiliser pour écrire ?

Faire un abécédaire permet de jouer avec les mots, les sens, les sons. Cela fait travailler son vocabulaire. Tes 2 meilleurs alliés à cette étape sont donc un dictionnaire classique et un bon dictionnaire des synonymes comme CRISCO.

C’est aussi le moment de reprendre tes notes et de t’en servir. Maintenant que ton thème est défini, ces idées correspondent-elles à ton intention ? Les mots trouvent-ils leur place ? Le sens correspond-il bien au message que tu veux faire passer ?

Il y a des idées que tu veux garder mais qui ne correspondent pas aux lettres qu’ils te restent à compléter ? C’est donc le moment de travailler avec les synonymes pour rebondir d’une idée à l’autre.

Autre piste, travailler le champ lexical de ton thème avec Rimes solides. Le site te fait des propositions en rapport avec ton mot clé. A toi, ensuite, de choisir ce qui résonne. Ce qui fait sens.

Enfin, c’est le moment de t’amuser. D’imaginer toutes les variantes possibles grâce au choix des mots, du support, de la cible et… de l’objectif !

Ce format convient aussi aux enfants. Tu peux aussi te l’approprier pour le transformer en jeu familial 😉

A toi en commentaires, comment vas-tu faire ton abécédaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *